Né dans un pays chaud  et élevé par une mère célibataire qui avait pour but dans la vie la réussite de son enfant, j’ai appris très jeune, et sans le savoir, ce que c’est qu’entreprendre. Mon quotidien durant mon enfance était studieux : école en journée, puis cours à domicile le soir avec un professeur particulier. A cette époque, j’avais pour seul objectif de réussir brillamment et rendre fière ma mère.

Puis, à l’âge de 10 ans, j’ai mis un pied dans le monde des jeunes chefs d’entreprise. “Comment”, vous demandez-vous ?

Ma mère, au début de sa trentaine, a décidé qu’il était temps pour elle d’entreprendre et d’être autonome. Elle a pu compter tant sur les économies réalisées jusqu’ici que sur le soutien de certains proches. Elle et moi les remercions encore. Grâce à sa persévérance, ma mère a pu  créer une épicerie vendant tout type de produit, allant de l’alimentaire jusqu’au cosmétique et bien d’autres encore. A cette époque, tous les mercredis après-midi, ou un weekend sur deux, je rendais visite à ma mère dans son épicerie.  Visites peu désoeuvrées : j’étais directement associé à la relation clientèle. Il s’agissait pour moi d’informer les clients sur nos différents produits, de les guider vers l’achat, mais aussi de les encaisser. Je garde de très bons souvenirs de cette époque. Je me rappelle des fous rires avec des clients réguliers, des clients satisfaits, des ventes satisfaisantes. C’était l’époque de l’insouciance, où un repas pris sur le pouce avec ma mère, derrière la caisse, accompagné d’une bouteille de jus bien fraîche, suffisaient à me rendre heureux. Nous parlions dans ces moments de tout et de rien. J’attendais avec impatience ses anecdotes sur son quotidien à l’épicerie, car je savais que j’allais m’étouffer de rire. Cette expérience au sein de l’épicerie de ma mère a été très enrichissante. Elle m’a permis, de manière plus spontanée que volontaire, de développer mon audace, mon sens commercial et ma curiosité. Des briques indispensables, qui fondent une grande partie de ma personnalité. N’hésitez pas à partager et à liker notre page Facebook.

Je rêve d’un monde où chacun pourra concrétiser ses rêves d’entrepreneur, où l’entraide, la sincérité, la persévérance seront des valeurs innées chez les individus. Ce rêve, je l’ai appelé « Booster Sa Réussite ». Et vous, de quoi rêvez-vous ? Christian Helmut MONKAM